La Peintre Aziza JAMAL
 est toujours en quéte de nouvelles techniques pour chacune de ses oeuvres. Chez l´Artiste, chaque toile est une aventure qui commence par de la recherche. Une recherche qui tient surement de son tempérament de marocaine africaine et qui s´exprime génèreusement sur ses toiles, elle sait donner du sens à la nature sous son pinceau, le désert n´est plus seulement une étendue de sable mais devient le terrain privilegié où des femmes berbères dévoilent leur beauté au travers d´un Haik habilement dessiné. Mme Aziza JAMAL "dit fort" par sa peinture ce que toutes les femmes berbères pensent et ressentent tout bas. Elle peint le dur quotidien de celles-ci, elle puise ses couleurs de leurs souffrances, de leurs douleurs et leurs souvenirs. Aziza JAMAL, l´orgueilleuse est la détermination d´une femme à vivre debout. Sa peinture est de celle de toutes les femmes berbères. Elle se révolte, se méle aux larmes étouffées, à la rage enfouie dans les coeurs de millions de femmes privées de leur histoire. Sa peinture donne naissance à de belles toiles où le non dit prend le sessus.
Ici Aziza JAMAL s´exprime par des techniques simples et utilise les référentiels légués par nos ancètres, Tifnagh et a développé sa propre manière de peindre. Elle va tout droit vers le non dit et à travers son pinceau redouble de véracité comme l´a souligné le critique d´art Mohend.   par Alain de Merbeck